Suivis individuels et de groupes
Vendredi, 10 juin 2011 17:30

Le choix du volume horaire :

Il dépend de plusieurs paramètres :

-         Les indications du médecin (définies sur la prescription)

-         Les éléments du bilan

-         Les paramètres liés à l’organisation familiale de l’enfant

-         Les paramètres liés à l’organisation des autres suivis de l’enfant

ET, malheureusement

-         Des contraintes financières

-         Et de disponibilités de l’ergothérapeute.

De manière fréquente un suivi hebdomadaire en individuel est proposé :

-         Pour les plus jeunes 5 à 8 ans, une demi heure hebdomadaire en cabinet est requis. Il est préférable en effet de proposer un suivi qui réponde aux capacités attentionnelles de l’enfant.

-         Pour les plus grands un suivi de ¾ d’heure ou d’une heure permet de balayer davantage de compétences.

Selon les situations, un suivi par quinzaine peut être envisagé :

-          par certaines familles  pour soulager des enfants aux multiples suivis.

-         Compte tenu de l’impact financier et parfois de la distance géographique qui sépare le cabinet du domicile.

-         Dans un accompagnement vers une fin de suivi (objectifs thérapeutiques atteints, maintien des acquis)

Cette alternance par quinzaine n’est pas sans causer de soucis d’organisation. En fonction des congés, des jours fériés, et des aléas d’organisation de chacun (voyage scolaire, absence pour formation, etc.), le suivi peut être espacé d’un mois (pour un seul RDV non honoré !

Ce suivi, outre dans le cas du maintien d’acquis, est à réfléchir en amont.

En fonction du profil des enfants et de leurs besoins respectifs, le groupe restreint peut être une alternative suggérée par le thérapeute

Le thérapeute consulte au préalable les deux familles et indique quels sont les éléments favorables à un suivi en groupe (suivi de deux jeunes simultanément de manière hebdomadaire. Les enfants sont « repérés » en fonction de leur tranche d’âge et des objectifs thérapeutiques visés pour chacun. Cette pratique montre de très bons résultats. Les jeunes viennent avec davantage de motivation, se soutiennent et s’écoutent respectivement.