Méthode d’apprentissage de la frappe au clavier : Il était une fois 2 familles
Vendredi, 29 juillet 2011 06:46

Méthode d’apprentissage de la frappe au clavier : Il était une fois 2 familles

L’utilisation d’un ordinateur doit permettre à l’enfant dyspraxique de laisser une trace propre et lisible de son travail. L’idée est bel et bien que sa rapidité de frappe au clavier soit  équivalente à celle de son écriture manuscrite…

Vaste projet, quand l’école fait pression et quand les enseignants espèrent un gain de temps dès la mise en place de l’ordinateur en classe.

L’objectif final étant que l’enfant puisse taper de manière autonome, j’ai tenté d’établir une méthode d’apprentissage rapidement investie par les enfants, afin de favoriser le travail d’automatisation.

Initialement conçue en 3 étapes d’apprentissage, la méthode « Il était une fois 2 familles » pourra s’envisager en une seule et unique séance d’apprentissage pour certains adolescents. Nous misons alors sur les capacités mnésiques de l’enfant pour favoriser un travail kinesthésique, souvent plus lents et plus laborieux.

Pour développer cette méthode, je me suis appuyée sur les compétences verbales de ces enfants afin d’en faire un atout pour leur réussite.

Le principe est simple, proposer un récit, une histoire, permettant de connaître l’ordre des lettres sur le clavier. Ainsi, la première étape se consacrera à la ligne 1 du clavier. La deuxième étape sera dédiée à la ligne 2 du clavier et la troisième étape concernera la dernière ligne du clavier.

L’apprentissage se fait de manière ludique et mes premiers constats montrent que les enfants mémorisent assez rapidement l’emplacement des lettres.  (Attention toutefois à ne pas confondre mémorisation et automatisme de frappe, tel est bien l’enjeu ! Réduire l’apprentissage pour optimiser la phase d’automatisation).

La version initiale et publiée dans le livre expérience en ergothérapie est devenue rapidement obsolète. De même, la version révisée présentée lors des journées de Montpellier en 2008  s’est elle aussi vue remaniée.

C’est pourquoi, après avoir fait expérimenter la méthode sur la base d’un protocole d’études , le faible retour des professionnels concernant leurs résultats m’a conduit à ne plus diffuser ce protocole.

Les journées de la Grande Motte et les expériences en ergothérapie de 2012 me permettent aujourd’hui de vous faire part d’une édition prochaine de la version 3.La rencontre avec Informatique Education dans le cadre de ces journées m’a conduit à envisager la diffusion d’un projet plus abouti.

Jusqu’ici, l’histoire était simplement mise  en parole. Les enfants faisaient alors preuve d’imagination, pour concevoir leur propre représentation du récit. De même, les jeux utilisés s’avéraient souvent peu adaptés ou trop peu attractifs pour permettre l’automatisation.

Ainsi, en partenariat avec Informatique Education, nous concevons une version informatisée d’« Il était une fois 2 familles. » Le projet comprend la méthode, ainsi que des jeux qui permettent d’automatiser la frappe de l’enfant de manière plus « appétissante ». Les paramétrages mis en œuvre permettront à chaque ergothérapeute d’allier une utilisation du logiciel avec leur propre pratique de terrain.